Fabrice Monnier (Dr)

Au laboratoire MATIS de 2011 à 2014

Contact : fabrice.monnier(at)ign.fr



Chargé d'études et de recherche



Sujet de recherche au laboratoire MATIS

Depuis quelques années, des véhicules de cartographie mobile ont été développés pour acquérir des données géoréférencées très précises et en grande quantité au niveau du canyon urbain. L’application majeure des données collectées par ces véhicules est d’améliorer les bases de données géographiques existantes, en particulier leur précision, leur niveau de détail et la diversité des objets représentés.

Cependant, les systèmes de géopositionnement de ces véhicules ne parviennent pas à fournir une localisation d’une précision suffisante pour cette tâche. En particulier, les masques GPS fréquents en milieu urbain sont palliés par les mesures de la centrale inertielle grâce à un algorithme de fusion de données pouvant entraîner une dérive. C’est pourquoi, un recalage est indispensable pour mettre en correspondance ces données mobiles très détaillées avec les bases de données géographiques moins détaillées mais mieux géopositionnées, qu’elles soient 2D ou 3D.

Le but est donc de mettre en place une méthode générique et efficace permettant un tel recalage. Le processus est basé sur une méthode de type ICP ("Iterative Closest Point") point à plan. On suppose que l’erreur de géopositionnement, ou dérive varie de façon non linéaire, mais lentement en fonction du temps.

On modélise donc la trajectoire par une "chaîne" ayant une certaine rigidité. A chaque itération, la trajectoire est déformée afin de minimiser la distance des points laser aux primitives planes du modèle. Cette méthode permet d’approximer la dérive par une fonction linéaire par morceaux en fonction du temps.




 



Formation

Thèse en sciences et technologies de l’information géographique soutenue en 2014 (Université Paris EST - Ecole Doctorale ICMS):
Recalage automatique de nuages de points laser terrestres sur un modèle 3D de ville
Automatic registration of mobile mapping point clouds to 3D city models

Dirigée par Nicolas Paparoditis, encadrement : Bruno Vallet.

Télécharger le mémoire

2009-2011 : Master Géoressources spécialité Géo-Imagerie Institut EGID - Bordeaux III (Environnement Geo-ingénierie et Développement)

Avant 2009 : Licence de géologie UFR des sciences et techniques de Besançon.



Parcours professionnel

Depuis Novembre 2014 : Ingénieur R&D à Trimble

Octobre 2011 - Septembre 2014 : Doctorant au sein du laboratoire MATIS

2011 : Stage au laboratoire MATIS (IGN) "Reconstruction de végétation à partir de données laser terrestres", encadré par M. Bruno Vallet.



Compétences

  • Géologie
  • Traitement d'images



Publications

Articles de revues avec comité de lecture

F. Monnier, B. Vallet, N. Paparoditis, J.-P. Papelard, N. David. Mise en Cohérence de Données Laser Mobile sur un Modèle Cartographique par Recalage Non-Rigide . Revue Française de Photogrammétrie et de Télédétection 202, pp.27-41 , Meilleur article étudiant de l'année 2013, April 2013.

Articles de conférences avec comité de lecture

F. Monnier, B. Vallet, N. Paparoditis, J.-P. Papelard, N. David. Registration of Terrestrial Mobile Laser Data on 2D and 3D Geographic Database by Use of a Non-Rigide ICP Approach. ISPRS Annals of the Photogrammetry, Remote Sensing and Spatial Information Sciences, vol. II-5/W2, pp.193-198, 2013.

F. Monnier, B. Vallet, B. Soheilian. Trees Detection from LASER Point Clouds Acquired in Dense Urban Areas by a Mobile Mapping System. ISPRS Annals of the Photogrammetry, Remote Sensing and Spatial Information Sciences, Volume I-3, pp. 245-250, 2012, XXII ISPRS Congress , Melbourne, Australia, 25 August – 01 September 2012.



Site internet de la recherche à l'IGN