Amélioration de l'exactitude de la définition de l'ITRF

Action de recherche Système de Référence

>> Retour à la description générale de l'action de recherche
Thèmes de l'action de recherche Système de Référence:

L'objectif est d'améliorer l'exactitude de l'ITRF en terme d'origine, d'échelle, d'orientation, et de leurs évolutions temporelles. Cet axe est fondamental du fait de l'adoption de l'ITRF par la communauté scientifique internationale comme repère de référence standard pour les applications en géosciences. L'exigence des géosciences est d'avoir un ITRF stable à 0.1 mm/an. La notion de stabilité est à considérer ici à la fois pour les paramètres du repère (origine, échelle et orientation) et pour le déplacement des stations. Ce travail passe par le suivie de la performance des techniques, par des études sur les paramètres de translations et de facteur d'échelle des techniques satellitaires (en particulier SLR) et de la technique VLBI. Une confrontation des vitesses des stations de mesure (en particulier verticales, étant donné leur corrélation avec l'échelle et l'origine du repère) avec des modèles géophysiques (rebond post-glaciaire, déformations post-sismiques, etc) et des mesures externes (gravimétrie absolue, séries temporelles marégraphiques ou encore d'altimétrie satellitaire) sera indispensable. La compréhension des variations non linéaires détectées dans les séries temporelles de positions des stations est indispensable à toute amélioration de l'ITRF. L'étude des phénomènes physiques à l'origine de ces variations permettra la modélisation de certains phénomènes tels que les effets de surcharge des enveloppes fluides de surface (atmosphère, océans, calottes polaires, hydrologie continentale) ainsi que les déformations pré et post-sismiques, ou encore la détection d'erreurs systématiques à l'origine de signaux parasites. La confrontation des variations non linéaires observées des positions des stations du repère à d'autres types de mesures (et l'apport de celles-ci) seront étudiés, telles que les variations temporelles des champs de gravité de missions satellitaires type GRACE, GOCE, ou encore la gravimétrie absolue et la gravimétrie relative à supraconductivité.

l'information grandeur nature
Site internet de la recherche à l'IGN