Projets scientifiques
et activités internationales

Association et services scientifiques

AIG

De 2007 à 2011, la présidence de la Commission 1 de l'Association Internationale de Géodésie est assurée par Zuheir Altamimi.

IERS ITRF

Sous l'égide de l'IERS (International Earth Rotation and Reference System Service), le LAREG est centre de produit pour le Repère International de Référence Terrestre et contribue à la cohérence entre répère terrestre et céleste en collaboration avec le centre de produit du système de référence céleste.

IGS

Depuis janvier 2010, l'IGN a la charge de la détermination du repère de référence IGS (International GNSS Service). Cette tâches est assurée au Service de la Géodésie et du Nivellement (IGN/SGN), en collaboration avec le LAREG pour les aspects liés à la recherche.
L'IGN/SGN est également centre de données de l'IGS.
En collaboration avec l'Université de la Rochelle, le LAREG contribue au projet pilote TIGA de l'IGS.

IDS

L'IGN a la responsabilité d'un centre d'analyse de l'IDS (International DORIS Service) sous la direction de Pascal Willis, en collaboration avec le Service de la Géodésie et du Nivellement (IGN/SGN). L'IGN/SGN est également centre de données de l'IDS, et assure la maintenance de la monumentation des balises de l'ensemble du réseau DORIS.

ILRS

En collaboration avec l'Observatoire de la Côte d'Azur, le LAREG contribue au centre d'analyse ILRS (International Laser Ranging Service) du Groupe de recherche de géodésie spatiale (GRGS).

BGI

Le Bureau gravimétrique international est installé à Toulouse avec le concours du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM), du Centre National d'Etudes Spatiales (CNES), de l'Ecole Supérieure des Géomètres et Topographes (ESGT), de l'IGN, de l'Institut National des Sciences de l'Univers (INSU) du CNRS, de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), de l'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (IFREMER), de l'Observatoire Midi-Pyrénées (OMP), du Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (SHOM), de l'Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre de l'Université de Strasbourg (EOST), de l'Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP), et du laboratoire Géosciences Montpellier (UM2-GM) de l'Université de Montpellier.




Projets scientifiques

AMMA African Monsoon Multidisciplinary Analysis

Objectifs : Améliorer notre compréhension de la mousson d'Afrique de l'ouest et de son impact sur l'environnement physique, chimique et biologique à l'échelle régionale et mondiale ; fournir les connaissances scientifiques de base qui permettront d'établir les liens entre la variabilité climatique et les problèmes de santé, de ressources en eau et de sécurité alimentaire ainsi que de définir des stratégies de surveillance appropriées  ; veiller à ce que cette recherche multidisciplinaire réalisée au sein d'AMMA bénéficie aux activités de prévision et de prise de décision.
Partenaires : plus de 140 institutions dans le monde dont 40 laboratoires en France.
Site du projet : www.amma-international.org

HYMEX
HYdrological cycle in the Mediterranean EXperiment

Objectifs : Améliorer la compréhension et la quantification du cycle hydrologique et des processus associés dans la région méditéranéenne, avec un accent mis sur les évenements climatiques majeurs, la variabilité inter-annuelle à décennale du système couplé à la Méditerranée et les tendances associées dans le contexte du changement global.
Coordination française : Insitut National des Sciences de l'Univers (INSU).
Site du projet : www.hymex.org

GHYRAF
Gravité et Hydrologie en Afrique

Objectifs : Confrontation entre modèles hydrologiques et observations multidisciplinaires (gravimétrie sol et satellite, géodésie, hydrologie, météorologie) des variations saisonnières des réserves en eau en Afrique, du Sahara (zone de variations quasi-nulles) à la zone des moussons à plus forte pluviométrie proche de l'équateur ; analyse de l'accord entre les mesures de pesanteur au sol et les variations temporelles de pesanteur issues des missions de gravimétrie spatiale.
Coordination : Projet ANR coordonné par l'Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre de l'Université de Strasbourg (EOST.
Site web : eost.u-strasbg.fr/obsgrav/pages/recherches/ghyraf.html

SEEGOCE
Solid Earth Exploration with GOCE

Objectifs : Validation des champs de gravité issus des données du satellite GOCE par confrontation aux observations de gravité au sol et à la modélisation de géoïdes régionaux à haute résolution ; imagerie de l'intérieur de la Terre à plusieurs échelle ; estimation de signaux variables à haute résolution à partir de l'information sur le gradient du champ de pesanteur.
Coordination : Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) - PI Michel Diament.
Site web : -

GREMLIT
GREMLIT

Objectifs : La connaissance du champ de pesanteur et du géoïde en domaine littoral est un enjeu important pour la compréhension du milieu littoral et de sa dynamique, aussi bien pour l'étude des courants côtiers à partir de l'altimétrie, la détermination des références géodésiques et hydrographiques et l'exploitation des ressources naturelles, que pour la navigation passive. Pour cela, une homogénéisation et une densification des mesures gravimétriques disponibles sur toute la zone de transition terre-mer est indispensable, étant donné l'hétérogénéité de la couverture actuelle et l'absence de continuité terre-mer.
Dans ce contexte, notre objectif est d'étudier l'apport de la gradiométrie planaire aéroportée, en complément des mesures gravimétriques à terre et en mer et des mesures de gradiométrie spatiale GOCE, pour la détermination du champ et la compréhension de la zone de transition terre-mer. Le projet consiste ainsi à déterminer les spécifications à satisfaire par l’instrument de mesure, un gradiomètre planaire aéroporté dérivé des accéléromètres électrostatiques des missions de gravimétrie spatiale CHAMP, GRACE et GOCE, embarqué dans un avion, et par la plate-forme de découplage des bruits induits par le porteur et son environnement, et à évaluer le retour scientifique de l’instrument.
Coordination : Porteur IPGP, partenaires ONERA-SHOM-IGN.
Site web : -




Contrats européens

GGSP
Galileo Geodetic Service Provider

Objectifs : Développement du Repère de Référence Terrestre de Galiléo (GTRF : Galileo Terrestrial Reference Frame) et construction d'un service fournissant données, produits et informations aux usagers potentiels de Galiléo.
Coordination : GeoForschungsZentrum Potsdam (GFZ).
Site du projet : www.ggsp.eu






<< Retour à la page d'accueil.
l'information grandeur nature
Site internet de la recherche à l'IGN