Marie-Noëlle Bouin (Dr)

Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées

Au laboratoire LAREG de 1995 à 2008

Téléphone actuel : (+33) 2 98 22 18 46

Contact : Marie-Noelle.Bouin(at)meteo.fr

Organisme actuel : Centre de Meteo Marine, 13 rue du Chatellier, BP 90411, 29604 Brest Cedex

Sujet de recherche au laboratoire LAREG :

L’objectif principal est la compréhension et l’amélioration de la méthodologie GPS pour la mesure de déformations verticales. Ces travaux méthodologiques trouvent leur application dans différents domaines de la géodésie, géophysique et météorologie. Les problèmes méthodologiques abordés comprennent les paramètres du traitement GPS lui-même, les effets de systèmes de référence et l’analyse des séries temporelles. Du côté des applications, on tente de compléter via les mesures géodésiques la compréhension que l’on a de phénomènes géophysiques : variations séculaires du niveau de la mer, rebond glaciaire, déformations sismotectoniques en contexte de subduction. Du côté de la météorologie, les recherches méthodologiques vont porter sur les paramètres de traitement, avec intercomparaison d’instruments et modèles, et les applications sur la compréhension d’un phénomène régional, avec variations saisonnières marquées.



Coordonnées actuelles :

E-mail : Marie-Noelle.Bouin(at)meteo.fr
Tel : (+33) 2 98 22 18 46

Formation :

Thèse en géodésie soutenue en 1999 (Observatoire de Paris):
Traitement de données GPS en Antarctique : mouvements crustaux, systèmes de référence, rebond post-glaciaire.
Dirigée par Claude Boucher
Télécharger le mémoire

  • 1995 : DEA d’Astronomie, Mécanique Céleste et Géodésie (Observatoire de Paris).
  • 1995 : Diplôme d’Ingénieur Géographe de l’ENSG.
  • 1994 : DEA de Sciences de l’Information Géographique (ENSG).
  • 1993 : Diplôme d’ingénieur de l’Ecole Polytechnique – Stage de fin d’études en Sciences de la Terre.



Parcours professionnel :

  • Depuis septembre 1995 : Ingénieur des Ponts et Chaussées (anc. Ingénieur Géographe), chargée de recherches au LAREG.
  • 1995 : Stage de DEA au laboratoire de Géologie de l’ENS Paris (Ch. Vigny) sur le "Traitement de données GPS en Antarctique".
  • 1994 : Stage de DEA à l’Observatoire de Paris (M. Feissel-Vernier), "Mouvement du pôle et Indice d’Oscillation Australe".
  • 1993 : Stage de fin d’études à l’IPGP/Obs. Midi Pyrénées (J. Achache / M. Blanc), sur la "Modélisation d’orages magnétiques et inversions géomagnétiques".



Compétences :

Géodésie spatiale, géodynamique et physique de l'atmosphère.



Publications :

Toutes les publications de Marie-Noëlle Bouin



Encadrement de thèses :

  • Direction de Alvaro Santamaria
    Estimation des mouvements verticaux de l'écorce terrestre par GPS dans un repère géocentrique, dans le cadre du projet TIGA
    (Observatoire de Paris)
  • Co-direction de Samuel Nahmani
    Méthodologies en traitement de données GPS pour les Sciences de l’Environnement : Contributions à l’étude de la Mousson en Afrique de l’Ouest
    (Thèse co-dirigée par Olivier Bock, UPMC Sorbonne Universités)


Associations scientifiques et techniques :

  • Membre de l'European Geophysical Society (EGS).



Enseignements dispensés :

  • 2003-2006 : Formation d’une quinzaine d’étudiants ou chercheurs au logiciel de traitements GPS Gamit.
  • 2001-2006 : Cours Initiation à la géodynamique dans les cycles Ingénieur des Travaux 2e année de l’ENSG (20h annuelles, formation initiale) et Géomètre 1ere année de l’ENSG (4h annuelles, formation initiale).
  • 2005 : Participation au module GPS dans le mastère M2 « Positionnement » de l’ENSG, 12h.
  • 2005 : Cours sur le GPS à l’école thématique du CNRS, Vars.
  • 2003 : Cours de l’école d’été "Outils de la Géodésie pour la Géophysique", "Aide mémoire : le GPS pour le positionnement précis", "Principes du GPS, observables et traitements", "Antennes GPS, variations de centres de phase et multitrajets", "Ionosphère et propagation des signaux GPS", "Traitements et logiciels scientifiques GPS", 8h de cours au total.
  • 1998-2000 : Module Inversion par moindres carrés, cours Géomètre 1ère année, ENSG (20h annuelles, formation initiale).



Stages encadrés :

  • 2004 : Traitement des données GPS. Mise en référence et analyse de séries temporelles en Antarctique.
    Par C. El Hajj (TFE, ESGT, Le Mans)



Divers :

  • 22 missions de terrain dont 6 campagnes en mer.
  • Encadrement d'une dizaine de stagiaires, co encadrement d'un étudiant en thèse (N. Bergeot, thèse soutenue en juillet 2007), encadrement et co encadrement de deux étudiants en cours de thèse.



l'information grandeur nature
Site internet de la recherche à l'IGN